Carême 

Chaque jour en plus de nos efforts de Carême, de la lecture de la Bible nous allons essayer de faire un bricolage ou autre autour de notre religion.

Hier les enfants ont confectionné des croix que je vais plastifier. Ils pourront les accrocher dans leur chambre ou les ranger dans leur table de nuit …

Je leur ai également remis un chemin de Carême, chacun en a un différent que je trouvais adapté à son âge/niveau de compréhension .

Aujourd’hui nous avons parlé de la prière et nous avons fabriqué « la maison des prières » avec pleins de petites prières dedans, pour les reciter ou s’en inspirer. 

Pour retrouver les documents que nous avons utilisé vous pouvez aller sur pinterest dans mon compte : popounete  vous trouverez le tableau : religion  dedans se trouve ses ressources et bien d’autres 😉 . 

Bon Carême à tous. 

Visite du Musée Georges-Garret

Aujourd’hui, nous sommes allés au musée Georges-Garret à Vesoul, une première pour nous!

Le bâtiment est déjà un chef-d’œuvre à lui tout seul :  1200 m2, ancien couvent des Ursulines de 1680, rénové en 1981.

Le musée est constitué quatorze salles distribuées sur 2 niveaux.

Au premier la section Archéologique  :

Le plus impressionnant pour les enfants ( et pour moi aussi d’ailleurs 😉 )c’est que tout cela provient de fouilles faites en Haute-Saône, notre département, ce qui était vraiment concret pour eux ( puisque ils reconnaissaient les noms de villages dans lesquels cela a été trouvé et que l’on parlait donc d’outils utilisés par des personnes ayant vécu dans les mêmes coins que nous… )

20170203_1532121(stèles funéraires gallo-romaines)

 

20170203_1549251

Au second,  les œuvres peintes et sculptées de Jean-Léon Gérôme (1824, 1904) :

20170203_1602101

20170203_1615591

l’entrée est gratuite, les dames de l’accueil ont proposé aux garçons un parcours du musée avec un petit livret et des énigmes à résoudre. 

Ils ont dû, entre autres, chercher à quel animal appartenait un crâne en vitrine, retrouver un tableau à partir de détails, recomposer le nom d’une sculpture, lire une description détaillée et deviner à quel tableau elle correspondait ….

 

Recomposer le pavage qui se trouve sous la vasque de d’une villa gallo-romaine de Chassey-lès-Montbozon :

20170203_1546371

Écrire sur des tablettes de cire ( remplacée par de l’argile ici ) comme dans le faisait nos ancêtres en Antiquité :

 

20170203_1556051

 

Reconstituer des reproductions de tableaux en puzzles :

20170203_1604551

 

Hannah a pu participer à certains ateliers mais n’a pas pu faire le parcours entier… elle a su trouver de quoi s’occuper en admirant, dessinant et en se baladant dans le musée avec sa mamie :

 

   Ici une défense de Mamouth!

20170203_1539211

20170203_1536341

Nous avons donc passé un très bon moment et nous nous sommes promis d’y retourner de temps en temps et de bien profiter de chaque petites merveilles de ce musée!

 

Pour voir certaines œuvres et objets de fouilles et en apprendre plus sur le bâtiment et l’artiste peintre c’est ici :

https://www.patrimoine-histoire.fr/Patrimoine/Vesoul/Vesoul-Musee-Georges-Garret.htm

et pour les horaires et jours d’ouvertures c’est là :

http://www.vesoul.fr/culture-et-loisirs/musee-georges-garret.html

 

Belles découvertes à vous !

 

Comptage des oiseaux

Le week-end dernier nous avons participé au comptage des oiseaux organisé par la LPO et le Muséum national d’Histoire naturelle. Pendant une heure, les enfants munis de leurs jumelles, de livres sur la reconnaissance des oiseaux, d’un papier et de crayons ont compté les oiseaux de notre jardin depuis leur poste d’observation ( une fenêtre à l’étage donnant sur le jardin).

20170129_170844

Nous avons recensé :

-6 merles

-1 pie

-6 mésanges charbonnières

 

-4 moineaux

dsc02449

 

et une bonne quarantaine de corbeaux !

 

dsc02456dsc02458

 

Les enfants ont aimé participer à cela, et depuis s’intéressent aux différentes espèces d’oiseaux. Depuis ils viennent régulièrement à la fenêtre pour les observer.

dsc02461

Ce jour là, Isaac est resté à la fenêtre jusqu’à la tombée de la nuit!  

dsc02467

 

Pour ceux que cela intéresse,  on peut compter les oiseaux toute l’année et s’inscrire sur le site de l’observatoire participatif « Oiseaux des Jardins » http://www.oiseauxdesjardins.fr/

D’ailleurs on y trouve également une mine d’informations sur les différentes espèces!

dsc02474

 

Expositions sur l’énergie et la chimie

Samedi dernier nous sommes allés faire un tour au pavillon des sciences, après avoir regardé sur leur site les expositions du moment j’étais sur qu’elle plairait aux enfants:

 » Vous avez dit chimie? » et  » Indestructible énergie » .

L’expo sur la chimie était préconisée pour des enfants ( et adultes) à partir du collège.

C’était un peu complexe mais avec l’aide de son papa, Samuel à pu comprendre pas mal de choses :

La deuxième expo ( à partir de 8ans) était vraiment très chouette!

C’était intéressant, amusant, palpitant …

Un célèbre scientifique américain, prix Nobel de Physique disait en substance : L’énergie se conserve mais on ne sait pas ce que c’est !

Ce constat résume bien les choses. L’énergie est une notion complexe à laquelle nous faisons référence presque quotidiennement, mais qui est difficile à définir. L’exposition, à travers des expériences et des manipulations et avec l’aide d’une famille de joyeux personnages, va tenter de débroussailler la question…

Tout commence par les blips … chacun doit en remplir un petit sac :

dsc02432dsc02444

On propose aux visiteurs une monnaie énergétique, le Blip ( de petites boules de plastique transparentes) !

Le visiteur achète ainsi des Blips au moyen de son énergie musculaire et les dépense pour faire fonctionner les expériences de l’exposition.

dsc02433

Ici on peut voir la famille des blips :

– ThermoBlip : il représente l’énergie thermique
– MécanoBlip : il représente l’énergie mécanique
– ElectroBlip :  l’énergie électrique
– RayoBlip : l’énergie rayonnante
– ChimicoBlip : l’énergie chimique
– NucléoBlip :  l’énergie nucléaire

20170128_164131

Dans ce livre on peut voir a peu près a quoi correspondent nos blips :

– 1 Cal = l’énergie contenue dans une myrtille
– 1 Cal (calorie) = 4,18 Blips
– 1 Blip = l’énergie nécessaire à un enfant pour montant un étage par les escaliers
– 1 J (Joule) = énergie nécessaire pour soulever une petite pomme d’une hauteur de 1 mètre
– 1 J = 0.001 Blip  ………….

Ensuite nous avons pu explorer les expériences misent à notre disposition pour comprendre:  les différentes sortes d’énergies, comprendre ou puiser de l’énergie, les transformations de l’énergie …

dsc0243520170128_164357dsc0243620170128_16495520170128_16500020170128_164515dsc0243720170128_165053dsc0243820170128_16543220170128_17092020170128_170629

Ah , ah intéressant non le mouvement perpétuel …. 

dsc02443

Isaac aurait pu se douter de quelques chose en voyant le nom du docteur qui proposait se mouvement … Mais non, il a essayé, essayé ….

20170128_170412

Eh non, dommage …. Il m’a dit que lui l’inventerait un jour 😉

20170128_170441

Le balancier de Newton à beaucoup impressionné les enfants, ils y ont passés du temps.

20170128_16552020170128_16560620170128_165709

Et nous avons pu voir cette merveilleuse machine en marche ( une succession d’énergies , qui permet à un blip, d’avancer : l’effet domino) topissime à voir ! ( pour les enfants et les parents)

dsc02440dsc02439

dsc02441

Puis nous sommes allés faire un tour à l’expo permanente ( que l’on connaissait déjà):

l’ile de la découverte!

On adore, à chaque fois on est transporté… Les enfants y jouer à Robinson Crusoé….

20170128_173644

Bébé, qui était plus petit lors de nos dernières visites, à découvert avec joie le point d’eau et les poissons rouges qui y habitent:

20170128_173255

La cabane de la découverte, s’est transformée en cabane de « Robinson » d’après les enfants :

20170128_17345620170128_173512

Et bien sur poseidon et devenu le vaisseau échoué de Robinson…

20170128_17370420170128_173944

Découvrir différentes odeurs …

20170128_174119

Ou différents petits recoins de l’île ….

20170128_173601

En sortant ( il faisait presque nuit), dans l’aire de jeux à coté du pavillon il y a ce petit tourniquet que l’on adore : il tourne quand on pédale.

20170128_175129

Nous avons donc passé une excellente après- midi, riche en découvertes et bons moments. Nous avons dépensé de l’énergie et rechargé les batteries en famille 😉

Ah oui et pour ceux qui seraient tentés ses deux expos sont au pavillons des sciences jusqu’au 5 mars.

Bloc géographie les cours d’eau #1 

En ce debut d’année, c’est sur l’eau que se porte notre attention . Pas sûr les états de l’eau qui sont acquis, pour mes deux plus grands, depuis l’année dernière mais sur les cours d’eaux, les lacs, les étangs … 

Pourquoi ce premier bloc de l’année sur se thème … tout simplement parce que nous avons déménagé récemment et derrière chez nous il y a un étang et un ruisseau, puis si on continue un peu plus loin, une rivière. Tout est parti de discutions lors de nos ballades ou de leur jeux au bord du ruisseau ( gelé en ce moment) . 

Les enfants se sont documentés et lors de leurs narration orale nous avons répertorié les différents mots clés : 

Il ont ensuite réalisé une affichette : 

Un des livre documentaire, montrait comète réalisé un petit bateau en papier .On s’est promis d’aller les essayer au ruisseau lors d’une prochaine ballade.

Nous avons également décider d’aller voir de près une rivière,  une source, un lac, une mare, un fleuve.

Une journée avec Charlotte

Bonjour,

Hier sur instagram vous avez pu suivre notre routine IEF inspiré de Charlotte Mason. Pour ceux qui n’ont pas insta’ je la retranscris ici :

Aujourd’hui je vous fais suivre notre routine façon  #charlottemason . Tout au long de la journée je posterai notre petite routine.

À 8h30 nous avons commencé  par une lecture biblique suivit d’une narration pour les plus grands.

Maintenant les enfants s’habillent (chaudement), nous sortons dehors pour une promenade.

La promenade du matin est faite pour s’aérer et dégourdir ses jambes et son esprit, elle n’est pas très longue et ce matin nous avons décider de passer par le parc.

Nous sommes retour vers 9h 35.

un carré de chocolat dans un peu de lait chaud et un épisode du feuilleton d’Ulysse suivit d’une narration.

10h 10 nous montons en salle d’instruction, 15 minutes de calcul mental pour S. ( singapour) et 15 minutes dictée  pour I. ( il mémorise un mot l’écrit au tableau sans le regarder, revient voir ce mot et se corrige si nécessaire. )

Les petits pendant ce temps jouent  dans leur chambre qui s’ouvre sur notre #homeschoolroom, ainsi ils profitent de l’ambiance de la classe-maison tout en vacant à leurs occupations ( En ce moment H. Fait un spectacle de marionnettes à M. )

C’est au tour de I. De faire du calcul.

Dans notre salle j’ai rangé les étagères par catégories livres/jeux et matériels de la même matière sont ensemble. Les enfants sont libres de prendre ce dont ils ont besoin et il est plus facile de s’y retrouver .

S. Lui reprend la lecture de Clovis ( collection histoire junior) dont il me fera la narration dans 15 minutes . ( ici notre coin histoire #homeschoolroom , avec la collection #playmobil histoire que les enfants affectionnent beaucoup !)

Étudier les masses pour I.(nous mettrons cela encore plus en pratique lors de la réalisation de notre goûter)

(Tout au long de la journée je vous fais suivre notre routine) .

Les petits ont sorti la pâte à modeler. 

11h, Samuel à décidé de faire une fiche sur Clovis pour l’ajouter à son classeur des siècles ( Oui nous avons un peu modifié le livres des sicles, il est beaucoup plus pratique ainsi d’ajouter  des infos dans les bonnes périodes en rajoutant une feuille au bon endroit) .

Isaac lui lit à voit haute une fable tiré du livres 50 fables expliquées  aux enfants de la #librairie des #écoles , les petits écoutent d’une oreille. Il en fait ensuite la narration.Ce texte nous sert ensuite pour la grammaire et la copie ( c’est notre bloc francais) .

11h35 les leçons terminées nous, écoutons une chanson ( en ce moment une comptine d’Asie) pendant que nous rangeons nos affaires/ jeux .

Dans 10 minutes j’irai faire le repas et j’ai en général un ou deux enfants pour m’aider .

Cette après-midi les grands iront dehors seuls pendant la sieste du bébé, j’ai prévu un peu de géographie en exterieur quand le bébé sera reveillé et  on apprendra à porter notre attention sur de jolies choses de la nature, nous ferons de la lecture orale et personnelle aussi.

Les enfants n’arrêtent jamais de découvrir et d’apprendre … les courtes leçons sont justes là pour leur donner l’invie d’en découvrir encore plus, on leur présente le menu et une mise en bouche, leur curiosité naturelle et leur désir d’en savoir toujours plus fera le reste !!! Pendant que je fais à manger avec Hannah ( qui du coup apprend à compter, du nouveau vocabulaire et me fait ses premières narration spontanées….), Samuel est plongé dans le livre Abysses, Isaac est remonté à la #homeschoolroom pour reproduire la carte de France et ensuite jouer aux « explorateurs de la France » m’a t’il dit . Mon petit dernier lui, grimpe, sur les chaises, la table, le marche pied…. Il teste son équilibre.

Les enfants apprennent tout le temps, donnons leur une nourriture riche… Ils feront le reste !

13h30 bébé dort, on revient un peu en classe-maison .

Ici notre coin géographie ( la petite étagère ) et sciences/nature, avec des livres, des jeux, de quoi faire des expériences. Mais s’y trouve également notre petit coin d’anglais … ça tombe bien c’est par là qu’on recommence .

English time.

Ils prennent ce temps ensemble,

Là, ils écoutent une histoire de petit ours brun ( oui, ce n’est pas de la grande literature mais c’est facile à traduire pour un debutant) .ils travaillent également sur d’anciens numéros de « I love English mini » et Sam va compléter ce temps par une séance de duolingo à son niveau.

Après l’anglais les enfants ont lu leurs livres de bibliothèque.

Il est maintenant 14h35, ils s’apprêtent à aller dehors dans le jardin. Celui qui est responsable des poules en profitera pour aller les nourrir, leur mettre de l’eau… Et il est tant pour moi de m’occuper des lessives, de faire un brin de ménage… Et si la sieste du bébé m’en donne l’occasion de lire ( en ce moment la piece de theatre harry potter et je lis egalement en parallèle le ministère d’une mère )  un peu en sirotant un thé.

Nourrir et s’occuper des poules quand on a 5 ans c’est vachement chouette !!! On veille sur elles et on apprend les devoirs et les obligations, c’est pas toujours facile mais c’est à chaque fois fait avec plaisir ( les enfants ont plusieurs petites responsabilités qu’ils font à tour de rôle ) . 

Inventer mille histoires, faire croire qu’on a échoué sur une île déserte faite de glace ( un mélange de notre lecture du moment Robinson Crusoé et du temps 😂) , trouver des solutions, partager des moments de complicité, expérimenter si la glace peut se briser facilement, ce chamailler et puis s’aimer pour finalement se battre à coup de boule de neige …. Ce temps dehors leur est tellement bénéfique .


Mon canapé et moi on a rdv pour une pose ultra méritée… j’entends les enfants dehors parler de construire un igloo et de pêche sous glace …. allez un quart d’heure /20 minutes de plaisir avant de retrouver ma troupe affamée avec laquelle il faudra préparer le goûter avant de repartir à l’aventure 🙂 .

15h55 Les petits affamés sont rentrée et ils ont décidés de faire des pancakes, huummm!

I. Pèse les aliments et met en pratique ce qu’il a vu ce matin .

Nous allons faire les pancakes ensemble et pdt le goûter je leur lirai un chapitre de Robinson Crusoé.

16h 16 pancakes prêts et ça tombe bien papa rentre du boulot ( il a du les sentir 😉) .

De 16h30 à maintenant ( pdt que le papa jouait avec bébé ) nous sommes allés en ballade jusqu’à l’étang . Il est gelé en ce moment tout comme le petit ruisseau dans lequel il se déverse.  Nous avons fait un peu de géographie, nous avons parlé de l’hiver et pourquoi on ne pouvait rien cultiver dans les champs en ce moment, de la neige et de la glace, des différents états de l’eau, d’étangs, de ruisseaux, de lacs, de rivières, de fleuves et de poissons.

Les enfants aimeraient essayer d’aller jusqu’à la rivière une prochaine fois.

Sur le retour nous avons pu profiter du couché de soleil… Comme le soleil notre homeschool #routine se termine… Les garçons sont devant un  » il était une fois la vie, les dents » , ma fille dessine, le bébé tête…

Voilà cette journée s’achève ainsi.

Bien sûr toutes nos journées  ne se ressemblent pas , parfois nous sortons, parfois nous recevons, parfois nous nous blotissons dans le canapé et lisons une mâtinée entière ensemble.  Mais c’est une ligne de conduite que nous essayons de tenir.

Les courtes leçons changent selon les jours ( demain nous ferons de la sciences à la place de l’anglais), et les heures de sorties s’adaptent aux activités des enfants ( foot, piscine, karaté…) .

Le formel au service du unschooling 

Formel, unschooling… dans le monde de l’IEF c’est un peu comme seins ou biberons, tout le monde y va de son avis et de son petit conseil pour le côté de la force qu’il préfère… 

Bon plus sérieusement, pourquoi ce titre… Simplement parce que c’est ce que j’ai pu constater chez nous . le unschooling c’est la vie, bien sûr le unschooling total est possible… mais chez nous  ( Et je parle bien pour nous, ce qui convient à notre famille, de conviendra pas à celle du voisin, chacun fait selon ses possiblités/choix/convictions) voilà ce que j’ai constaté : le formel est au service du unschooling. Comment? me direz-vous, et bien c’est très simple:

Mes enfants n’ont jamais été autant « unschoolers » que depuis que nous avons une routine de travaux formels ( et non, « formel » ne veut pas forcément dire « comme à l’école », « assis avec un cahier et un stylo », « cours magistraux », « enfants forcés » …. Et autres amalgames. Mais ça promis on en reparlera). Quand je dit unschoolers, je veux dire passionnés et passionnants, débordants de découvertes avec une soif d’en savoir encore et toujours sur absolument tout ce qui les entoure, le nez dans les bouquins, la tête dans les nuages et les pieds sur terre. Bref des gamins bien dans leurs pompes, autonomes dans leur unschooling et qui savent demander de l’aide si besoin .

Le unschooling total chez nous ce n’est pas possible … Pourquoi, d’abord parce que j’ai plusieurs enfants et comme dit un proverbe africain : « Il faut tout un village pour élever un enfant » …. Alors imaginez avec 4 …Et encore, le proverbe ne parle pas de petits unschoolers: des enfants avec une soif de découverte et des questionnements casi permanents. Le problème c’est que je ne suis qu’une maman… enfin  quand je dis qu’une maman, je voulais dire : une maman, une femme, une ménagère,  cuisinière, pâtissière, organisatrice de plannings, lingère,  puéricultrice…. Et j’en passe ! Et que pour moi l’IEF doit aller de paire avec vie de famille harmonieuse puisque cette famille est bien sûr le centre de l’éducation mais aussi dans ce cas de l’instruction … autant que cela soit agréable. Techniquement, je ne peux pas apprendre à lire ( ou faire la lecture ) à un enfant parce qu’il veut pouvoir lire sur sa dernière passion, répondre aux questions ultra intéressantes de la petite troisième, aider mon aîné à faire une recherche internet  le tout pendant que je change le petit frère ….  Je ne suis pas Wonder woman ! 

Maintenant avec un peu de formel par ci par là, je peux tranquillement changer la couche de mon dernier parce que le passionné sait lire seul, mon aîné à pu apprendre à faire des recherches intenet, la petite troisième a pu me poser toutes ses questions pendant son temps avec maman . 

Ça c’etait sur le plan organisation dans une fratrie mais au niveau de mes enfants eux même, le formel les aide à ouvrir des portes insoupçonnées, une leçon d’histoire pique leur curiosité, les mathématiques sont fièrement ressorties dans la vie de tout les jours… Mes enfants vont maintenant jusqu’au bout des choses, ils persévèrent . 

Ce moment de formel créé une routine, un quotidien que l’on avait pas en unschooling. 

Le formel c’est une transmission, c’est un moment plaisant ensemble, un temps d’apprentissage qui les aide à découvrir la vie.